La formation doit faire sa révolution numérique

La formation vit sa révolution

La formation doit impérativement s’adapter aux outils numériques et à leurs usages. Pour au moins deux raisons fondamentales :

  • le public visé a changé son mode d’apprentissage et intègre les outils numériques
  • les nouveaux outils sont autant de façon de transmettre et partager le savoir

Un environnement en constante évolution

Chaque jour de nouveaux outils font leur apparition. Certains perdureront, d’autres disparaîtront.  Prenons juste ces trois startups françaises :

Coorpacademy

ValueSkills

Klaxoon

Chacune d’elle amène une nouvelle brique à l’édifice, voire même une nouvelle façon de voir l’enseignement.

 

Des apprenants avec de nouveaux comportements

La majeure partie des apprenants maîtrise très bien les outils numériques. Ils font partie intégrante du mode de vie de chacun. Et encore plus dans leur relation au savoir. Google, Wikipedia et d’autres sont des sources intarissables de connaissances. Le rôle du formateur a totalement changé. De détenteur de savoir, il devient animateur, éclaireur, catalyseur. Il lui appartient de  créer les connexions nécessaires entre les outils, les savoirs et les objectifs visés par l’enseignement.

Comment GRDF forme ses techniciens

Un exemple parmi d’autres est celui de GRDF (Gaz Réseau Distribution France) , très bien expliqué dans cet article de l’usine digitale , à lire ici …..

Et après ?

Nous voilà immergés dans un monde de connaissances où chacun de nous est à la fois consommateur et producteur de savoir. La formation doit être plus que jamais un intense moment de collaboration pour atteindre un but commun.